Problème d'érection

Pourquoi l’âge rime souvent avec problème d’érection ?

uploded_istock-932883184-1558453638

Pourquoi l’âge rime souvent avec problème d’érection ?

La sexualité n’a pas d’âge mais elle évolue au cours des années. Avec le vieillissement, les fonctions corporelles et organiques se modifient et le problème d’érection apparait souvent. La tonicité psychologique diminue au fil des ans. La qualité de la relation sexuelle et l’intensité diminuent. On assiste à une modification des fonctions sexuelles de l’homme et de la femme ainsi que de leur façon de vivre.

Au fur et à mesure, que nous prenons de l’âge, la vie sexuelle dépend de plusieurs facteurs : la santé physique générale, la santé psychologique et le niveau d’activité sexuelle antérieur. Très souvent, ce sont des facteurs intrapsychiques et interpersonnels qui portent atteinte à la sexualité plutôt que le vieillissement proprement dit. Il n’y a donc pas d’âge de fin à la sexualité. La sexualité dure tant que le couple et la personne s’autorisent à vivre une sexualité et se crée des moments intimes.

Les changements corporels et sexuels

Dès l’âge de 50 ans, il peut arriver que l’homme commence à présenter une libido moins intense ainsi que des problèmes d’érection au niveau de son pénis et donc d’impuissance. Ses pensées en lien avec la sexualité et son désir deviennent moins présents. Les érections spontanées baissent ainsi que des problèmes d’éjaculation subviennent. L’érection devient moins ferme et pour qu’elle soit assez ferme, il lui faudra une stimulation très importante pour l’atteindre. Avec l’âge, la durée de l’érection diminue également, des dysfonctions érectiles sont donc présentes. La capacité orgasmique diminue aussi lentement. Afin de lutter contre ce problème d’érection le Kamagra Oral Jelly est disponible ici en livraison rapide dans toute la France.

Avec l’âge, les taux de testostérone et d’androgène diminuent graduellement. Ce phénomène chez l’homme s’appelle andropause. Elle se manifeste par un déficit en hormones sexuelles qui contrôlent et stimulent les caractères sexuels chez l’homme. Elle correspond à l’ensemble des symptômes physiologiques liés à la baisse de sécrétion de testostérone ainsi que d’autres hormones sexuelles chez l’homme, à partir de 45 ans.

Ce déficit est lié à l’âge. L’andropause est différente de toutes les autres maladies. C’est un état physiologique qui ressemble en termes de symptômes à la ménopause chez la femme sauf que dans le cas de l’homme la reproduction reste possible.

Au niveau physiologique, on assiste à une diminution de la sécrétion de la testostérone. Néanmoins elle n’implique pas un arrêt des fonctions reproductrices. La production des spermatozoïdes continue normalement. Dès que l’homme atteint l’andropause, il est exposé à plusieurs mécanisme tels que :

  • Baisse de la sécrétion de la testostérone
  • Baisse des cellules de Leydig. (Les cellules de Leydig sont des cellules qui sont situés dans les testicules et qui sécrètent 95% de la testostérone chez l’homme.)
  • Baisse de la sécrétion d’une des hormones produites par l’hypophyse dans le cerveau, la LH (l’hormone lutéinisante). L’hormone lutéinisante (LH) stimule les cellules de Leydig qui permettent de produire la testostérone.
  • Baisse du nombre et de l’affinité des récepteurs à la testostérone présente sur les cellules.
  • Diminution au fil du temps de l’activité sexuelle.
  • La baisse de la libido
  • Une grande difficulté à atteindre l’orgasme

Changements dans la sexualité ou comment entretenir sa sexualité après cinquante ans ?

Quand les personnes acceptent les changements qui surviennent quand ils prennent de l’âge et font tout pour s’y adapter leur sexualité peut évoluer. Le couple passe alors de la performance génitale à la sensualité. Le couple, peu importe l’âge des partenaires, est un lieu important pour l’image et l’estime de soi. La sexualité concrétise le renvoi d’une image, de la perception du regard désirant de l’autre. Dans ce double équilibre entre soi et l’autre, le désir va émerger. C’est assez important car ce ne sera plus de la routine mais à chaque fois une nouvelle découverte et des nouveautés.  Ils créent ainsi une nouvelle dimension à la sexualité. C’est un développement qui peut aller dans le sens d’une sensibilité plus importante envers les aspects relationnels de la sexualité. Ils peuvent par exemple favoriser les rapports de tendresse aux rapports sexuels avec pénétration.

Aussi, pour maintenir une sexualité épanouie quand l’âge évolue, il faut faire son maximum pour prendre soin de soi et de son corps. Il faut se relaxer, pratiquer une activité physique et sportive. Il faut aussi surveiller son alimentation, et entretenir l’amour autour de soi et de continuer à utiliser son imaginaire érotique. 

La sexualité des couples âgés

La sexualité des couples vieux doit être analysée et observée avec des critères très spécifiques. Une aide supplémentaire à la restauration d’une sexualité satisfaisante est l’usage de traitements pharmacologiques, notamment de la dysfonction érectile. Les travaux d’études sur la sexualité des couples un peu âgés sont encore à un état embryonnaire. Chacun vivra donc sa vieillesse de façon personnelle avec une vieillesse active ou passive. Ils peuvent aussi consulter un médecin qui leur donnera des conseils par rapport à l’évolution physiologique liée à l’âge. Il leur donnera également des conseils permettant l’adaptation de leur comportement sexuel avec leur évolution.